Le ministre Cheikh Oumar Hann valide le troisième mandat

16 537

Les partisans de Macky continuent à lever le voile l’un après l’autre. Ce dimanche, c’est autour de Cheikh Oumar Hann, ministre Apr à Podor, par ailleurs ministre de l’Enseignement supérieur. Le maire de Ndioum a déclaré au Grand Jury de la Rfm que le président Macky Sall est à son premier mandat, si l’on se réfère à la charte fondementale votée en 2016. « Du point de vue de la constitution (…), si Macky est candidat en 2024, ce sera un deuxième mandat », a déclaré Hann.

Cheikh Oumar Hann n’a pas manqué d’expliquer les raisons d’une telle affirmation. «Macky est arrivé en 2012. Par le fait du Pds, on avait enlevé la limitation du nombre de mandats. Ensuite, on est allé vers une constitution de 2016. La constitution de 2016 limite à deux mandats. Le mandat obtenu en 2012 ne peut pas être concerné», soutient.

Cheikh Oumar Hann rappelle d’ailleurs ce qui s’est passé en 2012 où Abdoulaye Wade a pu se présenter à un troisième mandat après une révision de la Constitution en 2001, puis en 2008.

Les commentaires sont fermés.