add share buttons

Demande de visa pour les USA : Quand les Sénégalais paient, engraissent et assurent la sécurité des Américains

En dépit de la misère que nous vivons, le Sénégal et les Sénégalais continuent de nourrir et d’engraisser l’occident dans plusieurs domaines dont le plus patent reste les tarifs sur les demandes de visas. Et les Etats-Unis arrivent très loin devant presque tous les autres pays occidentaux. Puisque ce sont les frais de demandes de visas qui entretiennent totalement et entièrement toutes les dépenses de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Dakar. Du paiement des salaires en passant par les frais portant sur le fonctionnement normal d’un service, tout y passe. Et l’ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, l’ambassadeur, lui-même reconnait.

 

En  effet dans un entretien qu’il avait accordé à Appel (l’Association de la presse en ligne), il explique «qu’il y a des règles et des lois qui disent que doit avoir le visa et qui ne doit pas en bénéficier ». «Nos services sont autosuffisants : les frais de visa couvrent les salaires », avoue-t-il sans gène. Non content de cette autosuffisance, l’ambassade des Etats-Unis à Dakar vient de publier une note relative à l’augmentation des frais pour la plupart des visas d’entrée au pays de l’oncle Sam depuis le 13 avril dernier.

Ainsi désormais, il faut débourser pour les visas non-immigrants (touristes, affaires, transit, équipages, étudiants, programmes d’échanges et journalistes (B1/B2, C, D, F, I, J et M)) .Concernant, les visas avec pétition à l’appui (H, L, O, P, Q et R) les frais passeront plus.  «Tous ces changements se feront simultanément », nous apprend l’ambassade des USA qui précise que ces changements intervenus sur les frais permettent au Département d’Etat de recouvrir les dépenses relatives à la sécurité, ainsi que les autres améliorations apportées aux procédures des visas non immigrants et immigrants.

Les nouvelles mesures de sécurité avaient provoqué la hausse significative des coûts de production des visas non immigrants et immigrants. Il faut noter que les frais des Services consulaires sont basés sur les coûts actuels des services rendus aux individus. Ces frais avaient augmenté depuis la dernière hausse des frais de visas en 2012.

oeildakar

oeildakar

redaction@oeildakar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *