add share buttons

Centrale à charbon de Bargny : Le khalife des Tidianes «électrocute» la Senelec

Recevant  une délégation de la Senelec, conduite par le Directeur général Papa Ma­demba Bitèye, le Khalife général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour s’est prononcé sur l’implantation de la centrale à charbon de Sendou, qui met en rogne les jeunes de la localité. Et c’est pour demander à la société d’électricité de respecter «les réalités» de cette zone où vit une population à majorité «léboue». «Je vous invite à revoir la manière dont vous vous êtes implantés dans cette localité. Il y a des réalités que l’on doit respecter. Vous ne pouvez pas venir vous implanter dans une localité comme ça. Il y a des réalités dans ce village traditionnel lébou et il faut se conformer à ces réalités-là. Il faut guène am folène diar ak Mame yii (il faut voir comment négocier avec les ancêtres)», a tancé l’autorité religieuse de Ti­vaouane qui demande aux autorités de la Senelec de se rapprocher des populations et des dignitaires lébous de la commune de Bargny pour de «larges concertations afin régler» leur différend. Au-delà, Serigne Babacar Sy Mansour a demandé aux maires des communes de payer l’électricité comme les autres citoyens du pays. «Les maires doivent payer leurs factures d’électricité comme les autres. Et s’ils refusent de s’acquitter de leur devoir il faut couper leur électricité», dit-il.
Pour sa part, le directeur de la Senelec, Papa Mademba Bitèye, a estimé que sa société a mis en place «71 postes et 2 sources d’alimentation pour sécuriser le réseau électrique, des groupes électrogènes et des permanents en plus de 560 points lumineux et 180 lanternes pour un Gamou sans délestage». Aussi «des équipes de permanence dans les foyers religieux sont mis en place pour répondre incessamment aux attentes des consommateurs». Il rassure : «Il n’y aura pas de délestage à Tivaou­ane pendant la période du Gamou.»

source :lequotidien

oeildakar

redaction@oeildakar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *