add share buttons

Vol de 4500 cartouches d’AKA-47 à la base de Ouakam. La réaction du colonel Ndiaye de la Dirpa

C’est grave, nous espérons que ces munitions volées ne seront pas en retour contre la population causant une insécurité totale.
Libération révèle, dans sa livraison de ce lundi, que les munitions récemment saisies à Pire sont constituées de 4500 cartouches d’AK-47, le très connu fusil d’assaut russe.

Le journal ajoute que la marchandise a été volée à l’armurerie de la base militaire de Ouakam, soulignant qu’un soldat nommé B. S a été mouillé par l’une des deux personnes qui transportaient les munitions.

Interrogé par Libération, le chef de la Dirpa (les Relations publiques de l’armée), le colonel Abdou Ndiaye, a déclaré que « pour le moment il ne s’agit que de déclarations tenues par une personne non habilitée ».

Une façon de dire qu’il ne faut pas trop vite donner du crédit au témoignage de l’un des transporteurs des cartouches saisies par la gendarmerie. La Section de recherches mène l’enquête.

oeildakar

redaction@oeildakar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *