add share buttons

DOSSIER MAMOUR DIALLO- OUSMANE SONKO : APRES LE BLANCHIMENT DE LA COMMISSION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, DES PROCHES DE L’INSPECTEUR DES DOMAINES BRANDISSENT UN MODÈLE DE VERTU, DE PROFESSIONNALISME ET D’ENGAGEMENT PATRIOTIQUE

Tout au long de ce feuilleton « juridico- politique » porté en bandoulière par le leader de Pasteef Ousmane Sonko ayant accusé l’ancien Directeur des Domaines Mamour Diallo d’avoir procédé à un détournement de 94 milliards de francs cfa relevant d’opérations foncières qualifiées de nébuleuses par ce dernier, des membres de l’entourage et des plus que proches de M.Diallo, ont longtemps, de manière stoïque, gardé le mutisme,  » conscients de l’innocence de leur protégé et que pour eux  la vérité ne passera jamais la nuit à la belle étoile ». Mais aujourd’hui, après tant de « clameurs et de calomnies » et après qu’un processus de clarification soit passé, ils ont voulu briser le silence et ont élevé la voix:

» Toutes les accusations portées sur Mamour Diallo sont fausses; elles sont dénuées de fondement. Il s’est agi d’une pure tentative de destabilisation, pour fragiliser une pièce maîtresse de la haute administration sénégalaise et un grand allié du président de la république. L’accusé n’a pu en réalité fournir aucune justification de ses allégations. L’on comprend ainsi pourquoi le brillant avocat qu’est Maître El hadj Diouf l’a fort justement qualifié de sophiste et de manipulateur. Mieux, la commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale installée depuis février dernier, a statué sur ce dossier et a solennellement tranché : « Les recoupements qui ont été faits dans le cadre de cette affaire, ont montré qu’il ne peut pas y avoir de détournement de deniers publics. Mamour Diallo n’a rien commis des accusations portées à son encontre. Il était impossible que l’ancien directeur des Domaines puisse détourner un centime de cet argent qui est dans le compte du trésor public « .
Pour eux : » Mamour Diallo a été blanchi sur toute la ligne par la juridiction compétente en vigueur dans notre pays. L’échec de l’accusateur est ainsi patent. Il ne peut y en être autrement, pour Mamour Diallo personnage moulé dans la pure tradition islamique, fortement imbu de valeurs morales faite de droiture, de sobriété, d’humilité, d’honnêteté, de sens du partage, de solidarité, d’entraide, ce fonctionnaire émérite formé à la bonne école de la haute administration chuté accidentellement en politique tout dernièrement, en intégrant les rangs du parti présidentiel mais aussi en mettant sur le tapis cette entité dénommée  » Dolly Macky ». Pour soutenir le volontarisme du président Macky Sall dans son action et son ambition de construire un Sénégal de bien-être et d’émergence intégrale, où il voudrait accorder une place de choix à sa commune de Louga d’où il est viscéralement ancré et dont l’engagement pour la faire sortir de l’ornière sont sans commune mesure ».
Ces défenseurs de la cause juste disent-ils, ont finalement fait remarquer:  » Dans un Sénégal à la croisée des chemins,des  modèles de la trempe d’un Mamour Diallo, doivent être nécessairement préservés, pour l’intérêt supérieur de leur localité et du pays ».
Mohamed El Amine THIOUNE

oeildakar

redaction@oeildakar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *