add share buttons

Port autonome de Dakar – Les manœuvres souterraines d’un DG sur siège éjectable

Alors qu’il est en train d’inonder la presse d’informations sur le « succès » de sa gestion depuis qu’il a été nommé comme Directeur général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Bèye devrait surveiller ses arrières.
Le bonhomme serait sur un siège éjectable car dans la viseur en « haut lieu » . La cause?
« Les plus hautes autorités du pays disposent d’informations très précises sur la gestion cavalière de M. Bèye fort décriée par les syndicats » fait savoir une source jusqu’ici fiable.
D’ailleurs, c’est au moment où il fait état d’un bilan élogieux sous sa gestion avec un bénéfice de 9 milliards que les coups pleuvent de plus en plus sur son dos.

Tout récemment, des travailleurs du port sont montés au créneau pour exiger le départ  d’Aboubacry Sedikh Bèye décrit comme un piètre gestionnaire.
Le Monsieur s’est permis de prendre en location depuis plus d’un an, aux frais de l’entreprise, un immeuble non fonctionnel au prix de 45 millions de francs par mois ! Une aberration si l’on sait que cet immeuble est quasiment inoccupé depuis lors pour cause de vétusté. De plus, il a nommé son meilleur ami, Mamadou Seck à la tête de la Fondation du Port avec un salaire mirobolant.
Les travailleurs du Port estiment qu’il s’agit d’une nomination fantaisiste et népotiste car la gestion de Mamadou Seck est des plus nébuleuses à la tête de cette fondation.
Sans parler de ce marché douteux qu’il a filé à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) dont il était le Directeur avant d’être nommé au Port, peut-être pour cacher des cafards qu’il aurait planqué dans les placards de cette agence nationale lorsqu’il en était à la tête.
Quoiqu’il en soit, Macky Sall qui est la personne la mieux informée du pays, aurait le dossier de M. Bèye sur sa table avec les récriminations des travailleurs et les preuves d’une gestion opaque. Aussi ce dernier gagnerait à se reprendre au risque de se retrouver au chômage dans les semaines à venir.

oeildakar

redaction@oeildakar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *